Météo Marées Guide du visiteur

KAYAK DE MER

Pagayez les eaux noires du fjord, côtoyez les îles de l’estuaire moyen et observez le souffle des grands rorquals dans l’estuaire maritime. Découvrez le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent et voyagez au fil de trois écosystèmes aussi magnifiques que captivants.

UN MILIEU MARIN EXCEPTIONNEL

On navigue dans le parc marin au gré des vents, des marées et des courants. Creusé lors de la dernière ère glaciaire, le fjord du Saguenay est bordé de falaises hautes de 300 mètres. L’estuaire du Saint-Laurent offre un défi aux kayakistes qui y découvriront un paysage parsemé d’îles et habité par une vie sauvage impressionnante.

L’été, le parc marin est un territoire de chasse exceptionnel. Les baleines, les phoques et les oiseaux que vous apercevrez durant votre randonnée ont, pour la plupart, parcouru des milliers de kilomètres pour venir s’alimenter ici. Ces animaux sauvages consacrent une grande partie de leur temps à se nourrir et à se reposer.

kayak_mer-box_info-kayak_paddeling_900

En adoptant de bons comportements lorsque vous pagayez dans le parc marin, vous contribuez à protéger sa biodiversité. Votre participation est essentielle!

Résidents du parc marin, les bélugas sont présents tout au long de l’année dans le Saint-Laurent et surtout l’été dans le fjord. Ces baleines donnent naissance à leurs petits durant l’été surtout en juillet et août; c’est donc une période critique pour la survie des petits et de leurs mères qui ont besoin de tranquillité pour les élever, les nourrir et se reposer. Même si la tentation est forte, il ne faut pas les approcher. Cette attitude respectueuse est importante, que vous soyez en kayak ou à bord de toute autre embarcation.

Vous avez le privilège d’observer les mammifères marins dans leur habitat et d’apprécier leur comportement naturel. Portez une attention particulière aux zones de préservation intégrale. Ces zones ont pour objectif d’assurer la protection des écosystèmes marins, des habitats ou des espèces très rares, sensibles ou vulnérables ainsi que des ressources culturelles d’importance. En rouge dans la carte de ce guide.

En adoptant de bons comportements lorsque vous pagayez dans le parc marin, vous contribuez à protéger sa biodiversité. Votre participation est essentielle!

picto-population-belugas-fr

La population de bélugas du Saint-Laurent est en déclin. Chaque animal est important.

Depuis 2010, on observe des problèmes liés à la naissance et à la survie des jeunes bélugas.

QUESTION FRÉQUENTES

LES BÉLUGAS S’APPROCHENT DE MON KAYAK LORSQUE JE SUIS DANS LE PARC, QUE DOIS-JE FAIRE?

  • Ne vous arrêtez pas. Continuez de pagayer pour vous éloigner à plus de 400 mètres de tous les bélugas.
  • Ne cherchez pas à entrer en relation avec les bélugas, gardez vos distances pour leur permettre de continuer leurs activités vitales.

COMMENT TRAVERSER LE QUAI DES TRAVERSIERS À L’EMBOUCHURE DU FJORD DU SAGUENAY ALORS QU’IL Y A DES TRAVERSIERS?

  • L’embouchure du Saguenay est une zone de trafic maritime intense, soyez vigilant et cédez le passage aux autres navires.
  • Les courants de ce secteur peuvent atteindre 7 nœuds à la marée descendante et 4 nœuds à la marée montante. Il est presque impossible de pagayer contre ces forces de courant. Surveillez les heures des marées et traversez à l’étale, au moment où le niveau de la mer est stable (durant les 30 minutes avant et après la haute ou la basse mer, consultez la table des marées pour mieux vous informer).
PhotoStatue-crop

Saviez-vous que…

À l’hiver 1878, un commerçant de Québec nommé Charles-Napoléon Robitaille défonce les glaces du Saguenay sous le poids de son attelage. Implorant la Vierge, il parvient à se hisser hors de l’eau. En l’honneur de celle qui l’a sauvé, il entreprend de faire ériger une sculpture par Louis Jobin. Juchée à 180 mètres sur le cap Trinité, la Statue de Notre-Dame-du-Saguenay surplombe le fjord depuis 1881.

Protégeons le béluga en évitant la baie Sainte-Marguerite

La baie Sainte-Marguerite est un habitat unique et essentiel pour la survie de la population de bélugas.

Elle est très souvent fréquentée par des troupeaux de femelles avec leurs petits. Une zone d’évitement a été instaurée à l’entrée de la baie : à éviter du 15 juin au 30 septembre, chaque année.

Pour aider à protéger le béluga, les plaisanciers, les kayakistes et les excursionnistes sont priés de ne pas entrer dans la baie.

bsm-warning-fr
logo-beluga-kayak
Reglement_fr_3noeuds
picto-kayak-400m

Qu’est-ce que le dérangement ?

Il est facile d’imaginer que le bruit peut déranger les baleines. Après tout, elles utilisent les sons pour se repérer, chasser et socialiser. Mais le bruit n’est pas le seul facteur qui peut avoir un impact sur les baleines : la proximité des humains et des bateaux aussi. Même une petite embarcation peu bruyante comme un kayak ou un bateau à voile peut déranger.

L’estuaire du Saint-Laurent et l’embouchure du fjord du Saguenay sont fréquentés par des dizaines de milliers d’embarcations chaque été. Voie maritime achalandée et lieu de plaisance prisé, c’est aussi là que se concentre la nourriture des baleines durant l’été. Elles y passent leurs journées à s’alimenter et à se reposer pour refaire leurs réserves d’énergie. Ces réserves sont nécessaires pour survivre à l’hiver et aux longues migrations.

La présence d’un bateau à proximité d’une baleine peut forcer l’animal à modifier son comportement naturel (rythme et durée des plongées, fréquence respiratoire, communications). C’est ce qu’on appelle le dérangement : l’animal change son comportement à cause de la présence humaine. S’il est répétitif, le dérangement peut nuire aux chances de survie et de reproduction des baleines. Le Règlement sur les activités en mer dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent a été élaboré afin de réduire au minimum les risques de dérangement. Le respecter, c’est collaborer à la protection des baleines.

SIX MOIS D’ÉMERVEILLEMENT

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

LA SÉCURITÉ AVANT TOUT!

Vous planifiez une activité en kayak de mer sans être accompagné d’un guide certifié? Avant votre départ, informez-vous des consignes à suivre et du matériel à apporter pour vous assurer de vivre une expérience sécuritaire et agréable. Consultez le site www.canot-kayak.qc.ca

Les conditions météorologiques changeantes et les forts courants marins peuvent rendre la pratique de votre activité difficile. Pour votre sécurité, restez près de la côte pour ne pas perdre de vue la rive, surtout par temps de brouillard. En raison du trafic maritime, il vaut mieux éviter de traverser le fjord du Saguenay d’une rive à l’autre.

OUVREZ L’OEIL!

Le fjord du Saguenay, avec ses falaises abruptes, est un lieu idéal pour la nidification du faucon pèlerin. On y compte pas moins de 20 % des couples nicheurs répertoriés au Québec. Le parc national du Fjord-du-Saguenay protège les falaises où niche cette espèce en péril.

SENSIBILISATION ET PRÉVENTION

Vous rencontrerez peut-être une des équipes dédiées à la recherche, à la sensibilisation ou à la surveillance qui sillonnent le parc marin à bord d’un bateau de Parcs Canada ou de Parcs Québec.

PARTAGEZ VOS COMPORTEMENTS RESPONSABLES!

#beluga400m #momentparcmarin

PARTAGEZ!

APRÈS ….. IL EST TOUJOURS BIEN DE REVENIR LES PIEDS SUR TERRE!

  • Centre d’interprétation et d’observation de Pointe-Noire
    In Activités Terre - Parcs Canada / activités-proposées
    portfolio_activites_terre_pointe-noire
  • Secteur de la Baie-Éternité
    In Activités Terre - SEPAQ / activités-proposées
    portfolio_activites_terre_baie-trinite
  • Parc Municipal de la Baie-des-Rochers
    In Activités Terre - Réseau Découverte / activités-proposées
    home-4regions-girl_hills
  • Îles du Pot à l’Eau-de-Vie et Île aux Lièvres
    In Activités Terre - Réseau Découverte / activités-proposées
    portfolio_activites_terre_pot-eau-vie