Arrêt des excursions commerciales aux baleines dans l’estuaire moyen

Accueil > Protéger > Arrêt des excursions commerciales aux baleines dans l’estuaire moyen

Création d’un secteur de conservation dans l’estuaire moyen

L’été, près du quart de la population de bélugas du Saint-Laurent se trouve dans la portion du parc marin qui se trouve dans l’estuaire moyen au large des côtes de Charlevoix. Les femelles bélugas et leurs petits utilisent intensivement cette partie du parc qui comporte des eaux moins profondes et plus chaudes, en plus d’une grande abondance de proies.

Depuis 2019, un secteur de conservation protège 44% de la superficie du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent en excluant les excursions commerciales aux baleines.

Une décision concertée

Depuis 2015, aucune compagnie n’offrait d’excursion régulière dans le secteur. La proposition de mettre fin définitivement aux excursions commerciales d’observation des baleines dans l’estuaire moyen a été réalisée en collaboration avec les entreprises d’excursion. Les limites de la zone ont été définies en concertation avec les intervenants.
Cette portion de l’aire marine protégée remplit plusieurs critères pour la mise en place d’une zone de conservation. En créant un secteur de conservation, les espèces ciblées ont plus de tranquillité. Cette initiative est cohérente avec la vision d’utilisation durable et les objectifs de conservation de l’aire marine protégée.

Résultat

Depuis 2019, le secteur de conservation de l’estuaire moyen est exempt d’excursion commerciale aux baleines. Il s’agit d’une condition officielle inscrite au permis d’opération requis pour offrir l’activité dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent.
La création de ce secteur de conservation rehausse la protection de 21% de l’habitat essentiel du béluga tel que défini par son plan de rétablissement. Le parc marin couvre 36,6% de l’habitat essentiel.